25/04/2013

EXTRAITS CROISÉS - MOT, OBJET, SIGNE

"Sans rien savoir du visage d'Aranjuez, ni à peu près rien d'elle, sinon l'image sans contours de palais et jardins somptueux et ses airs de concerto pour guitare et orchestre, j'avais reçu dans le rêve la certitude que cet épaississement architecturé de l'horizon se nommait Aranjuez. Comme si, connaissant un mot sans en savoir le sens et rencontrant pour la première fois l'objet qu'il désigne, l'évidence s'imposait de faire de l'un le signe de l'autre, sans s'y tromper."



"Seulement, si je dois être honnête, l'une des deux moitiés de moi-même entre lesquelles je me trouvais partagé - celle qui conservait à mon cerveau sa solidité relative - ne pouvait ignorer que l'autre, en toute indépendance par rapport à la première, fonctionnait selon des règles toutes différentes, celles de cette "pensée magique" qui, spontanément, interprète n'importe quelle chose comme le signe de n'importe quelle autre, pour peu qu'existent de l'une à l'autre de vagues analogies. De sorte qu'il n'y a rien d'étonnant à ce que quelque chose qui arrive se trouve plus ou moins confondu avec quelque chose qui s'en va. La première de ces choses prenant naturellement la place de l'autre. Ou du moins : venant spontanément se loger à la placer que l'autre avait occupée. "




Aucun commentaire :

Publier un commentaire